Je vous souhaite du bon, du beau et de l’inattendu!

En cette période de l’année, les mots me manquent : les voeux que l’on prononce « habituellement » me semblent parfois plats, répétitifs, pas assez imaginatifs. Ainsi, je cherche souvent à formuler des voeux personnalisés et ciblés pour chaque personne. Cette année, je suis tombée sur ce texte et je suis conquise! On l’attribue à Jacques Brel, des voeux qu’il aurait formulés en 1968 pendant une interview à la radio Europe 1.

 

« Je vous souhaite de souhaiter. Je vous souhaite de désirer. (…) Le seul fait de rêver est déjà très important. Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable. »

 

1

 

Que dire de plus…